Au commencement…

ob_0734b7_kimg0564
Tumulus de l’empereur Nintoku à Sakai

La renommée des lames japonaises ne s’est pas faite en un jour. Il a fallu de nombreux siècles pour que les artisans se perfectionnent et parviennent à créer ce que l’on appelle aujourd’hui le « Hamono », lame, ou le « Wa bocho », couteau japonais.
Pour expliquer comment cet artisanat s’est développé, rendons nous à Sakai, capitale de la coutellerie japonaise, on dit aussi en japonais que tout vient de cette ville et nous allons voir pourquoi…

ob_9de83b_kimg0561
L’histoire se passe entre 250 et 538 ap j-C dans ce qu’on appelle la période « Kofun ».
Le Japon, qui n’est encore qu’un vaste archipel non-uni voit apparaître le Royaume du Yamato (La famille impériale actuelle est descendante de la lignée Yamato), premier territoire s’étalant de l’Ouest de l’île principale Honshu jusqu’au Sud et l’île de Kyushu.
La religion Shinto est la religion dominante et les empereurs sont considérés comme descendant de la déesse du soleil Amaterasu.
A cette période, la religion Shinto étant au plus fort de son influence, les chefs de clans et de puissants hommes se font alors construire des tumulus et les empereurs décident eux de se faire ériger des tombeaux gigantesques pour montrer au monde leur puissance dans le monde vivant et celui d’après.

ob_fd6cf4_kimg0586
Ces tombeaux, les Kofuns, mobilisent des artisans pour leur construction. Mais le chantier qui demandera le plus d’ouvriers est le Kofun de l’empereur Nintoku, que l’on appelle également Daisenryo situé justement à Sakai. Pour ce tombeau, des artisans du pays entier se réunissent, des tailleurs de pierres (pour la structure), des potiers (pour les Haniwa*), des ouvriers (pour construire) et ce qui nous intéresse ici, des forgerons (pour les divers outils utilisés sur le chantier ainsi que des accessoires funéraires en bronze).

kofun
Vue aérienne du tumulus Nintoku

Caractéristique du Kofun de l’Empereur Nintoku:
-486m de large
-35,8m de haut
-1,4 million m3 de volume
-15 ans et 8 mois de construction
-6,807,000 ouvriers (rémunérés, aucun esclave ne fut employé), 2000 travailleurs par jour
*-Des milliers de Haniwa, poteries représentant la vie du défunt, disposés le long, sur et à l’intérieur de l’édifice et qui l’accompagnent dans l’au-delà.
Ce qui en fait le tombeau le plus large et vaste du monde! En comparaison, la largeur de la pyramide de Khéops est de 230m et celle du premier Empereur Qin est de 350m. Et il fut construit sans esclaves! L’empereur Nintoku était reconnu pour sa grande bonté et fut célèbre pour avoir supprimé les taxes pendant plus de 3 ans en voyant les difficultés de son peuple lors de saisons difficiles.
Une centaine de tumulus furent érigés dans la région à cette période et une dizaine autour de la tombe de l’Empereur Nintoku.
C’est véritablement cela qui a donné naissance à l’artisanat de Sakai ville d’où s’est développé le Japon que l’on connaît aujourd’hui, et depuis lors les forges ne se sont jamais éteintes.
Retrouvez les couteaux de Sakai sur: Japonika Hamono
Infos complémentaires:
-Personne ne sait encore pourquoi cette forme « zenpokoenfun » en trou de serrure.
-Avant que la végétation ne recouvre le tout, les kofuns étaient bien visibles de loin.
-La chambre funéraire du défunt se situe au centre de la partie arrondie et son cercueil était entouré d’armures, épées et effets personnels.
-2 douves séparent l’extérieur du Kofun de l’Empereur Nintoku
-Les Kofuns sont protégés par des barrières et seules des personnes importantes ainsi que l’Empereur peuvent y pénétrer. Ces tombeaux sont des hauts lieux du Shinto.
-Les Kofuns étaient encore ouverts il y a plusieurs décennies, et les japonais se baignaient dans les douves sans se douter que ces petits monts verdoyants abritaient des trésors et un patrimoine unique.
-En se promenant autour, il n’est pas rare d’y croiser des aigrettes, des tortues et plus rarement des tanukis (chiens viverrins)
-Non loin du Kofun de l’Empereur Nintoku, se trouve celui de Itasuke, il suffit de claquer des mains pour voir sortir des sous bois un groupe de tanukis qui n’hésiteront pas à nager jusqu’à vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s