TAKEDA: Gyuto VS Sasanoha

TAKEDA

Takeda Hamono a été fondé en 1920 et s’est installé dans la petite ville de Niimi en 1951. Cette petite entreprise a commencé à forger des outils: haches, hachettes ou faucilles, puis des couteaux de cuisine, qui ont fait leur réputation. Shosui Takeda, né en 1957, fait ses armes à Tokyo et reviens succéder à son père dans la forge familiale. Il est la troisième génération de maître forgeron, reconnu aujourd’hui pour sa technique et son perfectionnisme. Il forge des lames artisanales avec de nombreux processus rigoureux, parmi les meilleures du Japon.

Sur Japonika.fr nous avons le plaisir de pouvoir distribuer les couteaux de Takeda san. Mais deux de ces couteaux sont semblables au couteau du chef, le gyuto et le sasanoha, alors lequel choisir?

_Ces deux couteaux sont issus de la même série « NAS » pour New Aogami Super. Ils sont donc en aogami super d’Hitachi, un des alliages oxydables les plus performant. Avec 1,4% de carbone un ajout de chrome, de tungstène, de molybdène et de vanadium, cette composition donne un tranchant incroyable relativement longtemps.

Ce nouveau revêtement inoxydable aura nécessité trois ans de recherche à Takeda pour obtenir un résultat optimal. Bénéficiant de traitements supplémentaires, la lame est désormais plus fine et plus résistante.

_Esthétiquement ses lames ont toutes une finition kuro-uchi, brute d’un noir uniforme et le manche est en bois de rose octogonal.

_Tous ses couteaux ont un fil aiguisé 50/50 et pourra être utilisé par les droitiers et les gauchers.

_La différence se situe donc au niveau de la taille de la lame, son sasanoha est semblable au gyuto classique, que l’on connaît tous, avec environ 50mm de largeur au talon pour une lame de 24cm. Il servira principalement pour émincer et pour la découpe de la viande.A noter aussi, son épaisseur très fine de 1,5mm.

(1) Sasanoha / (2) Gyuto

_Son gyuto est beaucoup plus large, environ 65mm pour une longueur de 24cm, soit 15mm de plus. Il sera d’avantage privilégié pour hacher, émincer et pour les grosses pièces de viande. Ce gyuto est plus imposant que les autres et pourrait dérouter l’utilisateur lors de la première prise en main, mais on s’y habitue rapidement et on prend ensuite beaucoup de plaisir à l’utiliser.

En résumé, acier et qualité identiques, ils ont pratiquement la même utilisation avec leur forme semblable, seul la largeur est plus importante sur le gyuto. Takeda san permet donc aux futurs acquéreurs d’affiner leur préférences avec ce choix.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s